Home Inspiration Le pliage pour remercier la vie qui s’en est allée.

Le pliage pour remercier la vie qui s’en est allée.

Texte : Pascale Jourdan et Dominique Piedfort

L’origami soutient
les personnes en deuil

L’oiseau est un acteur de tradition millénaire dans la communication.

Dans le livre de la Genèse 8, 1-12 : Noé, lâche une colombe après le déluge, elle revient avec un rameau d’olivier et signifie alors que les eaux ont baissé sur terre. L’oiseau peut être; pigeon voyageur, acteur sportif en colombophilie, mais aussi et surtout un symbole de l’amour, de nouvelle vie lorsqu’on libère par exemple des colombes lors d’une cérémonie de mariage ou de funérailles. Il est symbole de Paix et de nouveau départ avec le rameau d’olivier.

Avec Charles Kaizin, les oiseaux de papier font maintenant aussi leur apparition.

Grâce à l’origami, cet art oriental qui s’est développé au Japon, les applications sont nombreuses, de la pédagogie à la décoration en passant par la signification poétique et religieuse. Le designer belge Charles Kaisin l’a mis en pratique au printemps dernier pour soutenir l’hôpital Erasme de Bruxelles, touché par la crise du Covid 19. À la fin de l’année 2020, des milliers d’oiseaux en papier ont été suspendus dans les galeries du Royal Saint-Hubert à Bruxelles. C’est ainsi que Pascale Jourdan a eu l’idée d’aider les personnes endeuillées et plus particulièrement celles qui ne pouvaient pas assister aux funérailles.

Pourquoi ne pas confectionner un oiseau en papier sur lequel est écrit un message ?

La réponse a été étonnante. De nombreuses familles ont relevé le défi. Les parents ont pris le temps de choisir le papier et les couleurs avec leurs enfants et d’y écrire des messages d’amour et de promesse aussi. Ces oiseaux attendrissants étaient alors collés sur le cercueil comme une volée d’anges, colorée, bienveillante, accompagnant l’être aimé pour son dernier voyage.

Que d’émotions lorsqu’un fils venu du sud de la France pour assister aux funérailles de sa maman a apporté un énorme sac contenant les oiseaux messagers multicolores de tous ses cousins confinés. Il y a même eu des réactions d’Australie, par mail, on nous demandait d’imprimer un carré orange avec message et de nous charger du pliage de l’oiseau. Mais il n’est pas nécessaire d’attendre un moment de deuil pour plier des oiseaux en papier.
Au Japon, la grue est un porte-bonheur, un symbole également de longue vie. Plier un millier de grues en origami exaucera votre souhait de rester en bonne santé.

Sereni organise des ateliers créatifs pour enfants:
« Pourquoi souffle-t-il… »

« Pourquoi souffle-t-il… » est une initiative destinée aux enfants de 3 à 12 ans, inspirée par Pascale Jourdan. En période de pandémie, il est arrivé de ne pas pouvoir ou ne pas être autorisé à assister aux funérailles d’un être cher et cela a souvent provoqué de la douleur et du chagrin supplémentaires. Les pompes funèbres bruxelloises Ergo & Poncelet aident les personnes endeuillées à symboliser leur présence avec l’origami, l’art oriental du pliage du papier. Elles invitent les proches à réaliser des oiseaux porteurs de messages pour les funérailles.

Quelqu’un caché dans le grenier qui écrit des messages d’amour pour ne pas se sentir seul. Pour gérer le temps, il plie ses messages en oiseaux et rêve qu’un jour ces oiseaux puissent voler, sortir et apporter un peu de bonheur aux gens.

Sereni Car l'amour ne s'éteint pas.